cécilenizou - ilot carosserie concours - image à la une

Îlot Carrosserie (concours)

Construction de 67 logements collectifs / Sautron (44)
MOA : Séri Ouest / MOE : Cécile NIZOU / Architecte co-traitant : TITAN / BET : Astec.
Concours : juin 2012

cécilenizou - ilot carosserie concours - 05 cécilenizou - ilot carosserie concours - 01cécilenizou - ilot carosserie concours - 02cécilenizou - ilot carosserie concours - 03cécilenizou - ilot carosserie concours - 04cécilenizou - ilot carosserie concours - 06

La Zac de la Carrosserie fait l’objet d’un parti d’aménagement fort avec des espaces publics de qualité. La rue de Bretagne concentre la densité constructive qui décroît au fur et à mesure que l’on s’en éloigne. Tisser des liens entre le centre ville de Sautron, l’Ephad et les différentes opérations de logements, créer une nouvelle centralité s’appuyant sur un espace public structurant favorisant la valorisation du site représentent quelques unes des thématiques du site de la carrosserie.
Le projet urbain prend le parti de tendre un axe piéton fort entre la rue de Bretagne et l’îlot B, dans l’axe des 3 grands arbres à conserver sur l’îlot B. Cet espace doit servir de desserte pour l’ensemble des logements de l’îlot C (projet de la Nantaise d’Habitation , de la Samo et de bâtiments de logements privés). La création d’une place tangente à l’axe piéton permet de desservir l’ensemble du cœur d’îlot. Le jardin et la place deviennent des espaces de transition entre les commerces, les immeubles de logements, l’Ehpad et les quartiers pavillonnaires alentours.

Le programme architectural de l’îlot C comprend la réalisation de 108 logements, d’un parking souterrain et de 400 m² de commerce, proche de l’Ehpad, nouvellement construite.
La cohabitation d’une population intergénérationnelle au sein de la Zac de la carrosserie, nous amène à repenser le lieu comme un espace partagé, un lieu ouvert ou les passages sont multiples.
Le projet se base sur l’idée que sur un ensemble de 108 logements, une mixité programmatique et typologique apporte une variété et une densité en relation avec la trame urbaine de la ville de Sautron.
Le positionnement des logements collectifs construit en périphérie de la parcelle renforce le statut urbain de la rue de Bretagne et permet le dégagement d’un espace généreux en cœur d’îlot. Trois plus petites entités de logements type intermédiaires sont mis en scène dans un jardin luxuriant.
Le projet architectural consiste en une forme bâtie quasi-continue côté rue protégeant un îlot central vert ou l’on découvre une forme bâtie plus libre caractérisé qui, au même titre que le jardin, provoque un effet de surprise depuis les placettes d’entrée.